fbpx Skip to content

Déclaration UE de conformité

Déclaration de conformité – Combinaisons

Déclaration de conformité – Gilets antichocs 

Gilet antichocs

Modèle: WATER OPEN

Introduction :

Les gilets antichocs sont destinés à la pratique du wakeboard, kitesurf, windsurf et surf de haut niveau.

Elles sont normées UE 2016-425 de niveau 1, ce sont donc des équipements de protection individuelle destinés à amortir des chutes dans l’eau (les risques mineurs et petits chocs mécaniques). Ces vestes ne sont pas des vestes de natation ou de sauvetage. Elles ne prémunissent pas contre la noyade, notamment pas en cas de perte de connaissance de l’utilisateur.

Plusieurs éléments sont à garantir pour assurer la sécurité des utilisateurs. Ainsi ces gilets antichocs doivent pouvoir :

  • Protéger, les parties du corps sous le gilet, des chocs contre l’eau
  • Tenir au corps grâce à un système de fermeture efficace
  • Permettre une liberté de mouvement nécessaire pour nager une fois dans l’eau
  • Fournir à l’utilisateur des conseils d’utilisation et d’entretien facilement consultables

Nos gilets WATER sont conçus selon le rapport d’examen de la veste E20 M WATER qui satisfait aux exigences de sécurité prévues dans le protocole GPN-004 10/2018 ainsi que dans la réglementation UE 2016-425

Elles reprennent les mêmes : matériaux, systèmes de retenues, dimensionnements et épaisseurs de mousses et marquages ainsi que la même notice que la veste E20 M WATER (Cf. fiches techniques)

Nous nous référons aux tests déjà effectués concernant les éléments suivants :

  • L’innocuité des matériaux utilisés : pH, Solidité des teintures, Colorants azoïques
  • Ajustement et ergonomie : mensuration appropriées, système de retenue
  • Dimensionnement : taille indiquée, dimensions minimales des zones de protection
  • Essai de retenue
  • Essai de choc
  • Contenu du marquage et résistance à l’eau de mer et à 10 cycles de lavage
  • Contenu de la notice

Des tests complémentaires sont réalisés sur 2 articles de chaque lot pour confirmer la conformité des gilets.

Les différents tests complémentaires effectués :

  1. Contrôle de l’innocuité des vestes

Chaque veste testée fait l’objet d’un examen visuel et tactile afin de localiser sur les surfaces du produit des arêtes dures ou vives, des coutures, des boucles ou autres éléments susceptibles de blesser l’utilisateur lors de son utilisation normale.

  1. Contrôle de l’ajustement et de l’ergonomie

 Vérification de la taille des emmanchures :

L’utilisateur doit être libre de ses mouvements pour pouvoir nager une fois dans l’eau.

Lors du développement du produit nous avons donc fixé, pour chaque taille, un intervalle de longueurs des emmanchures où l’aisance des mouvements est garantie tout en ayant un gilet ajusté pour l’utilisateur (Cf. Tableaux)

Vérification de la largeur de la veste

Si la veste est mal ajustée elle sera susceptible de se déplacer au cours de l’utilisation. Comme pour les emmanchures nous avons donc fixé, pour chaque taille, un intervalle de longueurs de tour de poitrine, et d’ouverture du bas pour garder une veste ajustée. (Cf. Tableaux)

Tableaux présentant les intervalles des longueurs pour chaque taille :

HOMME :

 Eléments de fermeture :

Pour ce test sont évalués, à la fois :

  • La facilité d’ouverture et de fermeture du zip et du scratch
  • Le maintien des fermetures lorsque l’opérateur soumet la veste à des contraintes d’étirement répétées dans diverses orientations de l’espace.

Pour assurer la conformité de l’échantillon, l’opérateur réalise chaque opération de contrôle au moins 5 fois.

  1. Contrôle des informations utilisateur

Comme la réglementation UE 2016-425 le stipule, les gilets antichocs doivent contenir deux supports d’information, dans la (les) langue(s) du pays commercialisé, vérifier leurs présences :

  • Un marquage permanent et visible porté par l’équipement de protection. Il prend la forme d’une étiquette en tissu synthétique, résistant à l’eau de mer et indéchirable, cousu à l’intérieur de chaque veste.
  • Une notice d’information récapitulant les informations du marquage et accompagnée des instructions d’utilisation, de choix de taille et d’entretien.

Nous procédons à un contrôle visuel de leurs présences. Concernant l’étiquette, vérifier visuellement les coutures de l’étiquette et effectuer une traction horizontale de l’étiquette pour confirmer son maintient

  1. Encloisonnement et épaisseur de la mousse

Un contrôle visuel permet de vérifier l’encloisonnement de la mousse. L’objectif est de repérer la présence de mousse apparente à la surface ou au niveau des coutures du gilet.

Il est primordial de mesurer l’épaisseur de la mousse pour nous assurer de la fiabilité de nos gilets antichocs. Elle se mesure au niveau du col intérieur et doit être de 17 mm minimum.

Gilet antichocs

Modèle: WATER

Introduction :

Les gilets antichocs sont destinés à la pratique du wakeboard, kitesurf, windsurf et surf de haut niveau.

Elles sont normées UE 2016-425 de niveau 2, ce sont donc des équipements de protection individuelle destinés à amortir des chutes dans l’eau (les risques mineurs et petits chocs mécaniques). Ces vestes ne sont pas des vestes de natation ou de sauvetage. Elles ne prémunissent pas contre la noyade, notamment pas en cas de perte de connaissance de l’utilisateur.

Plusieurs éléments sont à garantir pour assurer la sécurité des utilisateurs. Ainsi ces gilets antichocs doivent pouvoir :

  • Protéger, les parties du corps sous le gilet, des chocs contre l’eau
  • Tenir au corps grâce à un système de fermeture efficace
  • Permettre une liberté de mouvement nécessaire pour nager une fois dans l’eau
  • Fournir à l’utilisateur des conseils d’utilisation et d’entretien facilement consultables

Nos gilets WATER sont conçus selon le rapport d’examen de la veste E20 M WATER qui satisfait aux exigences de sécurité prévues dans le protocole GPN-004 10/2018 ainsi que dans la réglementation UE 2016-425

Elles reprennent les mêmes : matériaux, systèmes de retenues, dimensionnements et épaisseurs de mousses et marquages ainsi que la même notice que la veste E20 M WATER (Cf. fiches techniques)

Nous nous référons aux tests déjà effectués concernant les éléments suivants :

  • L’innocuité des matériaux utilisés : pH, Solidité des teintures, Colorants azoïques
  • Ajustement et ergonomie : mensuration appropriées, système de retenue
  • Dimensionnement : taille indiquée, dimensions minimales des zones de protection
  • Essai de retenue
  • Essai de choc
  • Contenu du marquage et résistance à l’eau de mer et à 10 cycles de lavage
  • Contenu de la notice

Des tests complémentaires sont réalisés sur 2 articles de chaque lot pour confirmer la conformité des gilet.

Les différents tests complémentaires effectués :

  1. Contrôle de l’innocuité des vestes

Chaque veste testée fait l’objet d’un examen visuel et tactile afin de localiser sur les surfaces du produit des arêtes dures ou vives, des coutures, des boucles ou autres éléments susceptibles de blesser l’utilisateur lors de son utilisation normale.

  1. Contrôle de l’ajustement et de l’ergonomie

 Vérification de la taille des emmanchures :

L’utilisateur doit être libre de ses mouvements pour pouvoir nager une fois dans l’eau.

Lors du développement du produit nous avons donc fixé, pour chaque taille, un intervalle de longueurs des emmanchures où l’aisance des mouvements est garantie tout en ayant un gilet ajusté pour l’utilisateur (Cf. Tableaux)

Vérification de la largeur de la veste

Si la veste est mal ajustée elle sera susceptible de se déplacer au cours de l’utilisation. Comme pour les emmanchures nous avons donc fixé, pour chaque taille, un intervalle de longueurs de tour de poitrine, et d’ouverture du bas pour garder une veste ajustée. (Cf. Tableaux)

Tableaux présentant les intervalles des longueurs pour chaque taille :

HOMME :

Taille

XS

S

M

L

XL

XXL

Poids (kg)

30-50

40-60

50-70

60-80

>70

>70

Emmanchure (cm)

21,5-23,5

23-25

24,5-26,5

26-28

27,5-29,5

29-31

1/2 tour de poitrine

39,5-41,5

41,5-43,5

43,5-45,5

45,5-47,5

47,5-49,5

49,5-51,5

1/2 ouverture du bas

36-38

38-40

40-42

42-44

44-46

46-48

 FEMME :

Taille

XS

S

M

L

Poids (kg)

30-50

40-60

50-70

60-80

Emmanchure (cm)

21,5-23,5

23-25

24,5-26,5

26-28

1/2 tour de poitrine

39,5-41,5

41,5-43,5

43,5-45,5

45,5-47,5

1/2 ouverture du bas

34-36

36-38

38-40

40-42

 Eléments de fermeture :

Pour ce test sont évalués, à la fois :

  • La facilité d’ouverture et de fermeture du zip et du scratch
  • Le maintien des fermetures lorsque l’opérateur soumet la veste à des contraintes d’étirement répétées dans diverses orientations de l’espace.

Pour assurer la conformité de l’échantillon, l’opérateur réalise chaque opération de contrôle au moins 5 fois.

  1. Contrôle des informations utilisateur

Comme la réglementation UE 2016-425 le stipule, les gilets antichocs doivent contenir deux supports d’information, dans la (les) langue(s) du pays commercialisé, vérifier leurs présences :

  • Un marquage permanent et visible porté par l’équipement de protection. Il prend la forme d’une étiquette en tissu synthétique, résistant à l’eau de mer et indéchirable, cousu à l’intérieur de chaque veste.
  • Une notice d’information récapitulant les informations du marquage et accompagnée des instructions d’utilisation, de choix de taille et d’entretien.

Nous procédons à un contrôle visuel de leurs présences. Concernant l’étiquette, vérifier visuellement les coutures de l’étiquette et effectuer une traction horizontale de l’étiquette pour confirmer son maintient

  1. Encloisonnement et épaisseur de la mousse

Un contrôle visuel permet de vérifier l’encloisonnement de la mousse. L’objectif est de repérer la présence de mousse apparente à la surface ou au niveau des coutures du gilet.

Il est primordial de mesurer l’épaisseur de la mousse pour nous assurer de la fiabilité de nos gilets antichocs. Elle se mesure au niveau du col intérieur et doit être de 15 mm minimum.